LES ARTICLES

Distribution

La concurrence dans le secteur de la distribution

Chercheur

Marie-Laure ALLAIN

CNRS, École Polytechnique et CREST

BIOGRAPHIE
Chercheur

Claire CHAMBOLLE

INRA, ALISS et École Polytechnique

BIOGRAPHIE
Chercheur

Stéphane TUROLLA

INRA, SMART, Rennes

BIOGRAPHIE

L’environnement concurrentiel du secteur de la distribution est d’autant plus important qu’il influence directement les prix à la consommation, et donc le pouvoir d’achat des ménages. L’émergence de la « grande distribution » depuis les années 1960 a profondément modifié la concurrence dans le secteur, en entraînant le développement du parc de grandes surfaces au détriment des petits commerces. De nombreux biens de consommation courante sont concernés (mobilier, équipement, biens culturels, etc.), mais l’évolution la plus emblématique est celle de la distribution alimentaire, sur laquelle nous concentrerons notre attention : 70 % des achats alimentaires se font aujourd’hui en France dans les grandes surfaces. Par ailleurs, la croissance interne et externe des groupes de distribution, ainsi que la constitution de centrales d’achat permettant aux distributeurs indépendants de négocier collectivement leurs conditions d’approvisionnement, et donc d’obtenir des conditions plus avantageuses auprès de leurs fournisseurs, ont contribué à dessiner un secteur concentré : les cinq premiers groupes ou groupements d’indépendants totalisent, en 2012, 77 % des ventes. Dans cet article, nous passons en revue les déterminants de la concurrence dans le secteur de la distribution. Nous évoquons d’abord les deux niveaux de concurrence entre distributeurs – locale et nationale. L’influence du cadre réglementaire fait l’objet de la deuxième partie, et la concentration du secteur est évoquée dans la dernière partie.

Article en accès restreint

Commander sur Amazon Version e-book